Mesure & Vérification

Jean-Marie Bourgeois est certifié en Mesure & Vérification par l’EVO (Efficiency Valuation Organization).

Alors que le monde vient de reconnaître l’efficacité énergétique comme étant à la base d’une bonne gestion environnementale, l’importance d’une documentation appropriée des économies d’énergie n’a jamais été aussi grande.

Le Protocole International de Mesure et Vérification de la Performance Énergétique (IPMVP) permet de déterminer de façon fiable les économies réelles que génère une action d’efficacité énergétique. Les économies réalisées ne peuvent pas être mesurées directement, puisqu’elles représentent une absence de consommation d’énergie. Elles doivent donc être calculées par la comparaison de la consommation, mesurée avant et après la réalisation du programme d’efficacité énergétique, avec les ajustements appropriés aux changements affectant les conditions de fonctionnement.

Buts des Mesures & Vérifications (M&V)

Les techniques de M&V s’adressent aux propriétaires ou gestionnaires d’installations et aux investisseurs dans les projets d’efficacité énergétique, pour les raisons suivantes :

  • a) Accroître les économies d’énergie

Déterminer, de façon précise, les économies d’énergie réalisées apporte des indications précieuses qui aident à optimiser la conception ou l‘exploitation des actions, afin de renforcer leurs économies.

  • b) Documenter les transactions financières

Pour certains projets, les économies d’énergie réalisées représentent la base de transactions financières indexées sur la performance ou le fonds de garantie dans un contrat de performance. Un Plan de M&V sert  de source de documentation de la performance, se prêtant à une vérification effectuée par un organisme indépendant.

  • c) Favoriser le financement des projets d’efficacité énergétique

Un Plan de M&V met en valeur la transparence et la crédibilité des résultats obtenus selon les investissements consentis, par des projets d’efficacité énergétique, mais aussi celles de leur projection dans le temps. Cette démarche peut inciter à la confiance des investisseurs et des commanditaires, et accroître leurs chances d’obtenir un financement adéquat.

  • d) Améliorer l’ingénierie, l’exploitation des installations et la maintenance

La préparation sérieuse d’un Plan de M&V conduit à une prise en compte exhaustive du projet, y incluant la totalité des coûts de M&V dans les aspects économiques.

  • e) Gérer les budgets énergétiques

Même lorsque l’on ne prévoit pas d’action particulière devant générer des économies, les techniques de M&V permettent d’évaluer et de gérer l’utilisation de l’énergie, pour expliquer la variabilité des budgets. Elles s’ajustent aux changements des conditions de fonctionnement des installations, afin d’établir les budgets appropriés et de prendre en compte les variations de ceux-ci.

  • f) Augmenter la valeur des crédits de réduction d’émissions

Comptabiliser les réductions d’émissions apporte, sans conteste, une valeur additionnelle aux projets d’efficacité énergétique. L’utilisation d’un Plan de M&V, dans le but de déterminer les économies d’énergie, détermine un niveau d’exigence plus élevé pour les rapports de réduction des émissions comparés à ceux, réalisés sans Plan de M&V.

  • g) Soutenir l’évaluation des programmes d’efficacité énergétique régionaux

Les programmes gouvernementaux et ceux des fournisseurs d’énergie peuvent utiliser les techniques de M&V pour évaluer les économies, prévues ou réalisées, dans les projets initiés par les utilisateurs d’énergie.

  • h) Augmenter la compréhension du public dans la gestion de l’énergie, considérée comme un outil de politique publique

En garantissant la crédibilité des projets de gestion de l’énergie, les M&V parviennent à une acceptation publique de la réduction des émissions associées. Une telle acceptation publique encourage les investissements dans les projets d’efficacité énergétique, et dans les crédits d’émission qu’ils peuvent générer. En augmentant les économies, les bonnes pratiques de M&V mettent en évidence les avantages publics qu’engendre une bonne gestion de l’énergie : amélioration de la santé publique, réduction de la dégradation de l’environnement, et augmentation du taux d’emploi.

By Efficiency Valuation Organization / www.evo-world.org